Festival d’été

Grammont en scènes : Pari réussi

Après 10 ans de « Soirs d’été », après une année « blanche » due en partie au confinement, la commission culturelle a fait un triple pari :

  • Nous pensions que le public retrouverait le chemin du spectacle vivant après des mois de privations
  • Nous souhaitions réunir autour de notre projet de festival notamment un public familial
  • Nous tenions à contenir le déficit de l’opération (en 2019 le déficit avoisinait les 10000€)

Ainsi est né le festival « GRAMMONT EN SCÈNES » bâti autour de 8 spectacles avec le concours de compagnies régionales ou/et bisontines.

Artistiquement, chacune des compagnies invitées a présenté des spectacles auxquels notre public a adhéré :

  • La compagnie du Colibri avec 2 propositions qui ont ravi petits et grands : « Chasseurs d’histoire » et « Lorsque les poules avaient des dents »
  • La compagnie « Rouge Fraise » avec « C’est pas facile »
  • La compagnie Ofam avec une création originale « Le cabaret aquatique » qui a ouvert le Festival d’une manière remarquable
  • Caroline Montier (artiste parisienne) a produit une « Barbara amoureuse » qui a charmé l’auditoire.
  • Le dîner spectacle « Music-hall » animé par Caroline Michel, Benoit Chabod et Damien Groleau, en formule cabaret, a été si apprécié qu’il a largement dépassé l’horaire prévu
  • Enfin « Le Roi Lear » adapté par la compagnie bisontine du Bonhino a clôturé le Festival d’une manière brillante.

Grâce au concours de différents services et mouvement (MEJ, DEMAF, ACE, CCFD) nous avons proposé en préambule des spectacles de 18h des goûters-animés proposant des activités ludiques gratuites pour enfants et adultes.

Nous attendions entre 460 et 560 spectateurs. Finalement nous avons enregistré 550 entrées pour nos 8 spectacles soit en moyenne 70 spectateurs par spectacle. (pour mémoire le dernier festival soirs d’été a enregistré 757 spectateurs pour 11 évènements soit en moyenne 69 spectateurs.) La création du pass sanitaire semble nous avoir fait perdre entre 10 et 20% de nos spectateurs. Les deux premiers paris quant à la fréquentation ont donc été réussis.

Le troisième sur le plan financier est en passe de l’être :  on avoisine un déficit maximum de 2000 € (ou moins si la subvention demandée à la ville de Besançon est acceptée).

Ce bilan nous encourage à réfléchir à un « Grammont en Scènes » 2ème édition en espérant retrouver la même équipe qui a fait que ce projet est devenu réalité : Florian Carrez pour la technique, Cécilia Goguillon pour la communication, Célia Bergougnoux pour la couverture photo, Caroline Michel pour la programmation artistique et l’ensemble de la commission culturelle pour le soutien et l’aide dans l’organisation.

Retrouvez les photos des spectacles dans la GALERIE

Pour mémoire, voici le programme que nous avons proposé :

> Mardi 20 Juillet, 20h30  Le Cabaret Aquatique – spectacle musical (Clotilde Moulin, Théo Lanatrix)

> Mercredi 21 Juillet, 18h  Chasseurs d’Histoire – spectacle vivant familial (Compagnie du Colibri)

> Vendredi 23 Juillet, 18h  Lady Cactus – théâtre (Festival des Nuits de Joux)

> Dimanche 25 Juillet, 20h30  Barbara amoureuse – concert (Caroline Montier)

> Mardi 27 Juillet, 18h  C’est pas facile – clown (Compagnie Rouge Fraise)

> Mercredi 28 Juillet, 18h  Lorsque les poules avaient des dents – spectacle vivant familial (Compagnie du Colibri)

> Jeudi 29 Juillet, 20h  Music Hall – diner-spectacle (Caroline Michel, Benoit Chabod, Damien Groleau)

> Vendredi 30 Juillet, 20h30  Roi Lear – théâtre (Compagnie du Bondinho)

> Samedi 31 Juillet, 15h  Roi Lear – théâtre (Compagnie du Bondinho)